ATELIER PREPARATOIRE ET D’INSTALLATION DU CADRE REGIONAL DE CONCERTATION DES COLLECTIVITES TERRITORIALES DE DIFFA

COMMUNIQUE FINAL DE L’ATELIER  PRÉPARATOIRE ET D’INSTALLATION DU CADRE REGIONAL DE CONCERTATION DES COLLECTIVITES TERRITORIALES DE DIFFA

DU 18 AU 21 JUILLET 2017

  1. De la Cérémonie d’Ouverture

La cérémonie d’ouverture a été placée sous la Présidence  du Président du Conseil Régional, Monsieur Mairou MALAM LIGARI, en présence du Gouverneur de la Région Monsieur Mahaman Loualy DAN DANO, des Députés Nationaux,des Maires de l’ensemble des douze (12) Communes de la région, de l’Honorable Chef de Canton de la Komadougou, des Directeurs Régionaux et Départementaux, des Chefs de Canton et de Groupement, des Elus Régionaux et Municipaux et de plusieurs autres invités. La cérémonie d’ouverture a connu deux allocutions dont celle du Gouverneur qui s’est félicité de la tenue d’une telle rencontre  avant d’affirmer que la décentralisation est une priorité des plus hautes autorités de l’Etat à la tête desquelles Son Excellence Monsieur lssoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat. En témoignent les décrets 075 et 076 portant transferts de compétences et de ressources de l’Etat aux collectivités territoriales respectivement aux communes et aux régions. Il a  également affirmé sa disponibilité à apporter tout son soutien aux initiatives locales. L’objectif de ce cadre régional de concertation est de coordonner les actions de développement de tout genre en veillant à ce qu’elles s’inscrivent et s’alignent dans les outils de planifications notamment les Plans de Développement Communaux et Régional a-t-il conclu.

Le Président du Conseil Régional a avant tout propos présenté au nom de l’ensemble des élus et à son nom propre  les condoléances les plus attristées, à la famille Militaire, aux familles des victimes  de l’atrocité de  la secte BOKO HARAM, et  a souhaité prompt rétablissement aux blessés. Une fathia a été dite pour le repos des âmes des illustres disparus.

Il a en outre remercié sincèrement l’ensemble des participants présents à cet atelier préparatoire et d’installation du cadre de concertation.

Mairou Malam LIGARI a saisi cette opportunité pour faire la genèse du processus de décentralisation en cours dans notre pays, et a insisté sur la prise imminente du décret de dévolution du patrimoine devant accompagné le transfert de compétence et de ressources de l’Etat aux Collectivités Territoriales. Pour ce faire nous devons assurer à notre population des actions concrètes et harmonisées sur l’ensemble du territoire, c’est pourquoi, la mise sur pied d’un cadre de concertation se justifie et s’impose à nous responsables des Collectivités Territoriales et leaders de la région.

En outre, jamais notre région n’a bénéficié d’autant de sympathie et d’attention de la part de l’Etat et de ses partenaires qui essayent autant que possible de satisfaire aux besoins de nos laborieuses populations et des déplacés (refugiés et retournés).

Il a exhorté les gouvernements locaux à saisir toutes les opportunités et d’affirmer leur leadership dans les actions de développement de leurs entités respectives. Notre conférence sera désormais le cadre idéal ou les responsables régionaux et municipaux peuvent en cas de besoin  entendre et encourager s’il y a lieu tout partenaire au développement régional et local.

Je ne doute point, des résultats qui sortiront de nos assises, au vu de la qualité des personnalités ici présentes, sur ce je déclare ouvert les travaux de l’atelier préparatoire et installation du cadre de concertation régional de Diffa.

 

 

 

  1. De la Quintessence des  Travaux et des Débats

La première communication présentée par Monsieur Sawadogo consultant  a porté sur la définition de l’entente entre collectivités territoriales et spécialement entre la commune et la région. Le cadre juridique a été largement exposé. Il a ensuite prospecté quelques pistes d’ententes que pourraient entreprendre plusieurs communes entre elles et plusieurs  communes et la région CT.

La deuxième communication a porté sur le règlement intérieur devant régir le cadre de concertation et le projet de canevas type d’entente entre CT.

Les débats qui s’en ont suivi, ont permis aux participants de s’éclairer d’avantage et d’enrichir les communications.

Outre, la communication principale, les participants ont écouté quelques partenaires intervenants dans la région notamment :

  • Compte rendu de la mission des députés nationaux;
  • L’ ONG Action contre la faim ;
  • L’ ONG Caire international ;
  • L’ ONG Plan International;
  • Le Programme PROSEHA/PASEHA3 ;
  • Le projet Niger Espoir.

A toutes ces communications les participants, après débats se sont sentis concernés par les actions et ont apporté quelques recommandations aux promoteurs et ont insisté sur l’harmonisation des interventions dans le territoire de la région.

Quatre groupes de travail dotés de cahiers de charges ont été installé pour approfondir les actions d’ententes ciblées par la conférence. Il s’agit de :

  • Groupe de travail « Jardin Botanique et Jardins des Ecoles » ;
  • Groupe de travail « Gestion des Conflit ».
  • Groupe de travail  « coordination des interventions et du règlement intérieur de la COCOTED » ;
  • Groupe de travail «  création d’un fonds d’investissement Régional et Rénovation de l’habitat Rural » ;
  • Groupe de travail « prévention des Conflits et l’Extrémisme de tout genre ».

L’après-midi, les groupes de travail ont restitué les résultats de leurs travaux en plénière. Après un débat riche et varié les participants ont adopté à l’unanimité le canevas type  d’entente et de son contenu (cité plus haut).

  1. Du Résultat des travaux

A l’issue des travaux les résolutions, recommandations et motions de remerciements suivants ont été formulées :

Résolution N°1 :

Les Exécutifs des collectivités territoriales de la région de Diffa (communes et région) s’engagent à créer dès ce jour 21 juillet 2017, un cadre régional de concertation dénommé ‘’ la Conférence  des Collectivités Territoriales de Diffa’’ en abrégé la COCOTED.

S’engagent également à acter par délibération l’adhésion de leurs entités dès la première session de leurs conseils suivants la tenue des présentes assises.

Résolution N°2 :

Les collectivités territoriales de la région de Diffa s’engagent à continuer à prospecter des pistes d’entente ou d’intercommunalités entre elles et  ou avec le conseil régional sur les bases d’intérêts communs.

 

                                                                                                         Fait à Diffa le 21 juillet 2017

                                                                                                                     L’Atelier

 

 

Recommandations :

Les participants à l’atelier préparatoire et d’installation font les recommandations suivantes ;

Au Gouvernement :

  • Accélérer l’adoption du décret de dévolution du patrimoine de l’Etat conformément aux cahiers de charges portant transferts de compétences et de ressources de l’Etat aux CT ;
  • Appuyer l’ANFICT à mettre à dispositions des CT les Fonds d’appui à la décentralisation et du Fonds de péréquation au titre l’année 2017 ;
  • Appuyer davantage techniquement et financièrement  les collectivités territoriales  de la région dans leur quête du bien- être des populations et des réfugiés ;
  • Rouvrir certains marchés hebdomadaires en consultation avec les autorités locales ;
  • Faire un ciblage plus objectif et mieux réparti dans l’espace en collaboration avec les autorités coutumières et communales ;
  • Accélérer le payement de la redevance pétrolière aux CT de la région ;
  • Instruire les services techniques régionaux, Projets, ONG et Associations quant à leurs éventuelles auditions ou de services aux sessions de la Conférence des Collectivités Territoriales de Diffa ;
  • Renforcer la qualité de l’enseignement, en particulier l’enseignement public par l’institution de la culture de la paix comme une discipline à part entière ;
  • Accroitre l’appui aux structures formelles des jeunes pour une sensibilisation continue des jeunes par la paire éducation ;
  • Instruire les partenaires, ONG et associations quant au respect strict de la maitrise d’ouvrage des CT.

Aux Partenaires  Techniques et Financiers:

  • Continuer d’appuyer davantage les communes et les populations de la région tant meurtries par la guerre contre BOKO-HARAM ;
  • Harmoniser leurs interventions en tenant compte des outils de planifications existants (PDC et PDR) ;
  • Informer à temps les Exécutifs locaux des actions à mener dans leurs entités.

A l’endroit des Collectivités Territoriales de la Région de Diffa :

  • Signer des protocoles avec les partenaires sur la mise en œuvre des actions de développement dans leurs entités respectives ;
  • Faire une situation de référence des compétences transférées par l’Etat aux CT à travers les décrets 075 et 076 de janvier 2016 dans les domaines de l’éducation, la santé, l’hydraulique et de l’environnement :
  • Définir des indicateurs de développements mesurables par domaine de compétence transférée.

Fait à Diffa le 21 juillet 2017

L’Atelier

 

Motion Spéciale de Remerciement N°1

Les Participants à l’atelier préparatoire et d’installation du cadre de concertation des collectivités de Diffa remercient très sincèrement l’Etat du Niger, le PCCN, la Coopération Suisse, l’Union Européenne, le PNUD, Plan International, CARE, le Projet Niger espoir, l’UNICEF, et le HCR pour leurs appuis multiples et multiformes qui ont permis la tenue des présentes assises.

Les participants remercient également les Députés au titre de la région pour leur éclairage et leur soutien aux actions et activités de la région.

Les participants remercient la Direction Générale de la Décentralisation et des Collectivités Territoriales pour son encadrement technique et administratif du processus du cadre de concertations des collectivités territoriales.

 Motion de remerciement N°2

Les Participants à l’atelier préparatoire et d’installation du cadre de concertation des collectivités de Diffa remercient les autorités administratives et coutumières de la région pour leur soutien permanent.

Ils remercient aussi le Secrétaire Permanent de l’Association des Régions du Niger (ARENI) et le Consultant GIS-International, pour leur  appui technique et leur coaching à la réunion.

Fait à Diffa le 21 juillet 2017

L’Atelier